Vendre à un promoteur immobilier: avantages et inconvénients

Si vous voulez vendre un bien, la meilleure option pour vous c’est de vendre à un promoteur immobilier au lieu de vendre à un particulier. En effet, cette deuxième option peut s’avérer compliquée pendant certaines périodes. Vous risquez de perdre beaucoup d’argent et de temps. C’est aussi très onéreux surtout si vous passez par l’intermédiaire d’une agence. La vente à un promoteur comprend plusieurs avantages, mais aussi quelques inconvénients. Cet article présente les avantages et les inconvénients de vendre à un promoteur immobilier.

Les avantages financiers

Généralement, c’est l’aspect financier qui motive la plupart des vendeurs en premier lieu à vendre leur bien à un promoteur. C’est un indéniable fait. Vous allez gagner plus en vendant votre bien à un promoteur immobilier. En effet, même si l’on établit une règle universelle dans ce domaine, l’offre d’un promoteur immobilier est plus de 15 à 20 % supérieure à l’offre d’un particulier. C’est principalement parce que le promoteur ne prend pas en compte la valeur vénale du bien. Par exemple, si vous voulez vendre un terrain au promoteur, et que vous possédez d’autres biens comme une maison ou autre chose sur celui-ci, cela n’affectera en aucun cas l’offre sur le terrain si c’est le terrain qui l’intéresse. Le promoteur vous fait une offre selon la valeur constructible d’une parcelle.

Les autres avantages

Si vous vendez votre terrain à un promoteur, il pourrait l’utiliser pour un projet qui va améliorer des vies. Il arrive souvent que les promoteurs consultent la mairie pour savoir leurs besoins immédiats. C’est peut-être des commerces ou des logements sociaux. En clair, des constructions qui vont créer des nouveaux emplois, mener de nouveaux habitants ou bien faire vivre une commune. Il peut être gratifiant pour vous de vous dire que vous allez participer à l’évolution de la société en vendant votre terrain à un promoteur. Vous pouvez également négocier avec le promoteur par une vente en dation pour avoir un appartement ou une maison neuve en échange de votre bien.

Les inconvénients

Généralement, si on s’y prend convenablement, on peut éviter les inconvénients ou au moins les minimiser. Le principal inconvénient de vendre à un promoteur c’est les délais de paiement. En effet, vous devez compter un an au moins avant la signature effective de la vente. Le promoteur a besoin de beaucoup de temps avant de pouvoir acheter de manière définitive votre bien. Il se doit d’abord d’établir des plans pour son projet, demander un permis de construire, chercher des instituts financiers et toutes ces démarches demandent plusieurs mois. Il est conseillé de travailler avec un promoteur de cadre local plutôt que de cadre national. Un promoteur national risque de vous faire perdre de temps et d’argent parce qu’il ne connait pas encore la règle en vigueur et pourrait s’aventurer sur un projet qui sera perdu d’avance.

Qu’est-ce que le Règlement National d’Urbanisme ?
Devenir promoteur immobilier: quelles sont les études à suivre ?